AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
VENEZ SOUTENIR LE FORUM ICI
Un topic commun est lancé, venez nous rejoindre: minimum 300 mots :h1:. Go go
N'oubliez pas qu'il vous faut 3 RPs différents pour pouvoir accéder à une confrérie. Rendez-vous ici pour plus d'infos :hate:
La V.2 est enfin disponible. Les nouveautés et vos commentaires c'est ici :coeur:

Partagez | 
 

 (04.) C'est un peu comme la Corée du sud et la Corée du nord entre nous deux, mais c'est ma sœur, c'est ce qui compte ; Chelsea

Aller en bas 
AuteurMessage
Omega Khi
avatar
IDENTITY
Messages : 358
Miamiams : 322
Age : 20
Date d'inscription : 12/03/2018
Autre(s) compte(s) : Aucune schizophrénie détectée
Avatar : Charlie Jordan
Crédit : By Hedgekey
Statut : Célibataire
INFOS
INFOS
MES LIENS:
MES RPS PRÉVUS:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: (04.) C'est un peu comme la Corée du sud et la Corée du nord entre nous deux, mais c'est ma sœur, c'est ce qui compte ; Chelsea    Mar 5 Juin - 21:08




C'est un peu comme la Corée du sud et la Corée du nord entre nous deux, mais c'est ma sœur, c'est ce qui compte


Depuis plusieurs semaines, Albana espère toujours recevoir un courrier ou un appel la prévenant qu’elle pourra intégrer une confrérie. Elle aurait pu rester dans ce dortoir, parce qu’au fond elle y a rencontré des gens à qui elle est déjà attachée, mais partager la même chambre que sa sœur est une habitude qu’elle a perdue depuis longtemps maintenant. En effet, elles ont beau être jumelles, elles ne parviennent plus à s’entendre. Partager la même chambre est donc quelque chose de relativement compliqué étant donné le caractère de l’une, mais aussi de l’autre. Pourtant, elles s’étaient faite des promesses étant petites. Elles s’étaient jurées que jamais elles ne se sépareraient, et qu’elles resteraient toujours les meilleures amies du monde, plus que ça même. Depuis, de l’eau est passé sous les ponts. Depuis, elles n’ont plus les mêmes visions de la vie, sans doute. Elles ne pensent plus la même chose et les promesses n’étaient que des promesses d’enfants, visiblement. A plusieurs reprises, Albana aimerait briser la glace, mais le reflet que renvoie Chelsea est à peu près tout ce qui l’insupporte sur cette terre. Pourtant, elle reste sa sœur, pourrait-elle devenir une exception qui confirme la règle ? L’heure n’y est pas pour le moment en tout cas. Pour le moment, elles doivent vivre à deux dans une petite chambre. Heureusement, elles n’y passent pas le plus clair de leur temps. Albana n’y reste que pour dormir et quand elle peut déguerpir, elle le fait bien volontiers. Mais aujourd’hui, c’est différent. Aujourd’hui le soleil n’est pas au rendez-vous, il pleut des cordes et ils sont tous à peu près enfermés chez eux. Certains sont en cours, mais Albana n’en a pas, alors elle opte pour le calme absolu de sa chambre avec un verre de jus d’orange pressé.

Assise sur l’appui de fenêtre à regarder au loin les éclairs animer le ciel de Floride, la jeune américaine ne fait pas vraiment au bruit qu’elle entend au rez-de-chaussée de l’immeuble. Elle a délaisser son téléphone portable sur son lit et se concentre sur la nature animée en cette après-midi. Elle pense à ce journal qu’elle aimerait intégrer et pourtant, Ezechiele Madriani ne lui a rien répondu. Pire, il l’a même totalement niée. Pourtant, elle a confiance en ses capacités de rédactrice et en son pouvoir de persuasion, mais sans doute ne fonctionne-t-il pas sur lui. Ou peut-être n’a-t-elle pas mis assez de conviction. Elle resserra demain et puis après demain, s’il faut. Jusqu’à ce qu’il en ai marre et qu’il dise oui, ou que, au contraire, il la remballe bien comme il faut pour lui faire comprendre qu’elle perd son temps. Mais quand même, elle persévèrera. Dans un bruit de tonnerre, Albana sursaute. Pire encore, elle se renverse du jus d’orange dessus lorsque sa sœur débarque dans sa chambre. Leur chambre. Elle soupire un bon coup en voyant l’état de son pull trop large pour elle, puis pose à nouveau le regard sur sa sœur dépitée « T’aurais pu entrer plus calmement, Chelsea. Regarde mon pull maintenant. » lui lance-t-elle, blasée.



panic!attack

_________________

☽☽ We found each other, I helped you out of a broken place. You gave me comfort, but falling for you was my mistake.

   
Revenir en haut Aller en bas
Eta Gamma
avatar
IDENTITY
Messages : 32
Miamiams : 11
Age : 20
Date d'inscription : 04/06/2018
Autre(s) compte(s) : pas encore
Avatar : Alexis Ren
Crédit : je ne sais pas
INFOS
INFOS
MES LIENS:
MES RPS PRÉVUS:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (04.) C'est un peu comme la Corée du sud et la Corée du nord entre nous deux, mais c'est ma sœur, c'est ce qui compte ; Chelsea    Mar 5 Juin - 23:03

C'est un peu comme la Corée du sud et la Corée du nord
entre nous deux, mais c'est ma sœur, c'est ce qui compte
Albana & Chelsea
J'avais hâte d'avoir une réponse de la confrérie, je voulais vraiment en intégrer une. Déjà il était hors de question que je vive comme quelqu'un de lambda et en plus je n'avais plus du tout envie de partager ma chambre avec ma soeur jumelle. La fac pensait nous faire une faveur en nous mettant dans la même chambre, mais c'était la pire erreur qu'il est pu faire. Notre cohabitation était très compliquée. Pourtant, nous étions tellement proches étant petites, mais aujourd'hui plus rien, nous n'étions même plus des soeurs, nous ne nous parlions pas, nous n'avions plus rien en commun, pire que tout, nous nous disputions tout le temps.

Je me faisais tout mon possible pour passer le plus de temps possible en dehors de cette chambre, mais aujourd'hui je n'allais pas pouvoir y échapper. Il ne faisait vraiment pas beau, il y avait de la pluie et des orages, donc je ne pouvais pas rester dehors. Je quitte donc mes copines et je me rends dans le bâtiment où je vivais. Je monte rapidement dans ma chambre et j'entre au moment où un éclair frappe le ciel.

Je suis à peine entrée dans ma chambre, que ma soeur me saute dessus, je n'ai rien fait pourtant. Je regrette nos disputes, car elle est ma soeur, ma jumelle. Mais elle ne perd jamais une seconde pour me pousser le plus loin possible d'elle, comme en ce moment. Pourtant, nous aurions pu nous faire des pops corns et regarder un film. Mais non, à la place, j'avais le droit à une dispute.

C'est plutôt un cadeau que je t'ai fais...il est horrible ton pull...

Ma soeur était belle aussi, bon peut être pas aussi belle que moi, mais elle était belle. Cependant, elle ne se mettait jamais en valeur, elle portait des vêtements vraiment horribles, beaucoup trop grand pour elle, c'était stupide. J'aurais aimé lui dire que j'avais envie de ne plus me disputer, mais bon j'avais bondi, plutôt que de calmer les choses.

Je pose mon sac sur mon bureau et je retire les bottes que je porte, de très hautes bottes, oui c'est sexy, mais j'aime ce genre de tenu. Je rassemble mes cheveux en une queue de cheval et je m'allonge sur mon lit, je prends un bouquin et je commence à lire, bon finalement, je n'allais pas faire attention à ma soeur. Mon téléphone sonne, je pose mon livre et je réponds à mes messages.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Omega Khi
avatar
IDENTITY
Messages : 358
Miamiams : 322
Age : 20
Date d'inscription : 12/03/2018
Autre(s) compte(s) : Aucune schizophrénie détectée
Avatar : Charlie Jordan
Crédit : By Hedgekey
Statut : Célibataire
INFOS
INFOS
MES LIENS:
MES RPS PRÉVUS:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (04.) C'est un peu comme la Corée du sud et la Corée du nord entre nous deux, mais c'est ma sœur, c'est ce qui compte ; Chelsea    Dim 10 Juin - 16:55




C'est un peu comme la Corée du sud et la Corée du nord entre nous deux, mais c'est ma sœur, c'est ce qui compte


Albana ne s’attendait pas à avoir un compliment venant de sa sœur. Non, depuis quelques années maintenant elle a l’habitude, pire depuis quelques mois. Elle a fini par s’y faire et surtout par se blinder. On ne peut pas vraiment dire que tout ça fait d’elle une personne indifférente. Chelsea est sa sœur, sa jumelle qui plus est. Elle aurait aimé avoir une relation proche et totalement complice, comme le sont beaucoup dans le même cas, mais non. Il a fallu qu’elles s’éloignent et qu’un fossé se creuse entre elles. Les seules choses qu’elles échangent sont des critiques, de la méchanceté gratuite mais plus autant de sourire comme lorsqu’elles n’avaient pas dix ans. A ce moment-là, elles auraient probablement pu tuer l’une pour l’autre, alors qu’aujourd’hui autant dire que Chelsea est l’une des personnes qu’Albana souhaite le moins voir. Parce qu’elle a beau faire la fille avec une certaine force de caractère, ça la peine, et la blesse véritablement.

Albana n’a pas envie de ressembler à une poupée de luxe. Elle n’a pas envie de dépenser son argent en fringues et si elle fait un minimum attention à la façon de s’habiller lorsqu’elle sort à l’extérieur, une fois chez elle, elle se plait dans des pulls trop grands dans lesquels elle se sent libre et absolument pas oppressée. L’espagnole n’est pas non plus complexée, mais ne ressent pas le besoin de s’extasier comme un mannequin de foire à qui elle ne veut absolument pas ressembler. Et puis de toute façon, elle n’a pas la taille. Du haut de son mètre 53, elle passe presque inaperçu et au fond, ça l’arrange. Elle ne veut pas qu’on la remarque de loin, elle veut juste qu’on lui laisse sa liberté de penser, mais aussi sa liberté de vivre.

Le jus d’orange renversé sur le pull fait grimacer Albana, et pour ça elle n’hésite pas à lancer une réflexion à sa sœur. Elle en oublie presque à quel point la réponse de celle-ci ne pourra être autre que cinglante et pour ça, la jeune fille grimace, regrettant déjà d’avoir ouvert sa bouche. Pourtant, elle a ce petit côté piquant qui l’empêche de se morfondre et de se laisser faire, surtout avec Chelsea « Tout le monde n’a pas besoin de manquer de tissus pour plaire, je te ferai remarquer » Chelsea fait partie de ces filles qui ont ce petit penchant superficiel, bien qu’Albana trouve sa sœur beaucoup mieux au naturelle. Elle a déjà entendu maintes et maintes fois les réflexions du style « on n’attire pas les mouches avec du vinaigre » mais quand même. Elle n’a pas envie de ressembler à une voiture volée, elle.

Albana avait fini par se diriger vers sa garde-robe pour changer de pull et opter pour quelque chose de blanc, mais pas moins large. Peut-être tendait-elle le bâton pour se faire battre, mais elle ne cherchait pas à satisfaire les exigences de sa sœur et ne voulait pas non plus lui donner raison. En voyant un courrier reçu quelques heures avant dans son casier, le sourire d’Albana se fit déjà un peu moins timide « De toute façon, bientôt je ne serai plus ici, j’ai été acceptée chez les Omega Khi ! » dit-elle fièrement, comme si c’était une véritable fierté de rejoindre une confrérie qui préconise la cause animal, la paix dans le monde et le refus catégorique de se nourrir de viande. « Tu ne verras plus mes affreuses fringues, tu ne supporteras plus ma présence, sérieux tu devrais penser à faire un feu de joie. »


panic!attack
[/quote]

_________________

☽☽ We found each other, I helped you out of a broken place. You gave me comfort, but falling for you was my mistake.

   
Revenir en haut Aller en bas
Eta Gamma
avatar
IDENTITY
Messages : 32
Miamiams : 11
Age : 20
Date d'inscription : 04/06/2018
Autre(s) compte(s) : pas encore
Avatar : Alexis Ren
Crédit : je ne sais pas
INFOS
INFOS
MES LIENS:
MES RPS PRÉVUS:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (04.) C'est un peu comme la Corée du sud et la Corée du nord entre nous deux, mais c'est ma sœur, c'est ce qui compte ; Chelsea    Lun 11 Juin - 13:23

C'est un peu comme la Corée du sud et la Corée du nord
entre nous deux, mais c'est ma sœur, c'est ce qui compte
Albana & Chelsea
En arrivant dans ma chambre, je ne pensais pas du tout me prendre la tête avec ma soeur, d'ailleurs je n'avais pas envie de me prendre la tête avec elle, mais j'avais à peine franchis la porte, qu'elle me saute déjà à la gorge, alors que pour le coup, je n'ai rien fait. Parfois je me dit que ce sont mes parents et ma soeur qui m'ont forcé à être la mauvaise jumelle et j'y avais tellement cru que j'étais devenue ce qu'ils voulaient. Mais qui sait, c'était peut être ma soeur la méchante, elle faisait tout pour paraître la gentille petite fille, mais je la connaissais et elle était loin de l'être. J'aurais pu ne rien répliquer quand elle m'a sauté à la gorge, mais je suis ainsi, j'avais répliqué de façon méchante, mais elle l'avait bien cherché. Je sais que c'est méchant ce que je lui dis, mais c'était mon moyen de défense. J'aimais ma soeur jumelle, le seul souci était qu'elle ne m'aimait pas.

Bien entendu, ma soeur me lance une réplique, nous sommes pareils à ce niveau là. Elle me dit alors « Tout le monde n'a pas besoin de manquer de tissus pour plaire, je te ferai remarquer », oui c'est vexant, c'est méchant, mais c'est mérité. Ma soeur me reproche tout le temps de me vêtir comme une salope, pourtant ce n'est pas du tout le cas, certes c'est sexy, mais ce n'est pas vulgaire. J'aime m'habiller sexy, je suis une belle femme et je le sais, donc je me mets en valeur, j'adore cela, je ne vois pas ce qui a de mal à cela. Bon, après je suis bien consciente que pour une fille de pasteur, le genre de vêtements que je porte, même à l'église n'est pas du tout approprié, mais je m'en moque, c'est mon style et il a l'air de plaire.

Oh oui, mais jouer les sainte ni touche c'est mieux peut être...

Sous ses allures de petite fille modèle, ma soeur était loin de l'être, je ne la connaissais, je savais qui elle été vraiment et elle n'était pas mieux que moi. Elle est même beaucoup plus vicieuse que moi, car elle se fait passer pour une gentille fille et dire qu'avant nous échangions nos vêtements. J'adorais cela quand j'étais petite, échanger mes vêtements avec ma soeur. Nous n'étions pas des copies conforme, donc personne ne nous confondait. Je regarde ma soeur, bon peut être que partager notre chambre un moment allait nous aider, je l'espérais. Mais ma soeur me dit alors « De toute façon, bientôt je ne serai plus ici, j'ai été acceptée chez les Omega Khi ! », donc rien ne s'arrangera, en plus elle intègre une confrérie ringarde.

Whoua c'est une fierté...

Je suis un peu déçu, mais je ne le montre pas, d'ailleurs il est très rare que je montre mes émotions, je n'aime pas être faible. La suite de sa phrase et tout aussi agressive, oui je vous le disais, c'est elle la méchante jumelle et pas moi. Enfin non, elle est gentille avec les autres, c'est juste qu'elle ne me supporte pas du tout, elle se porterait mieux sans moi. Je la regarde, je lui fais un sourire et je lui dis alors.

Je vais avoir besoin de tes vêtements pour cela...

Oui je devrais me taire, ne plus lui parler, histoire de stopper le début de dispute, mais je n'y arrive pas, elle a tellement de rancoeur contre moi, que je lui rends bien.
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
IDENTITY
INFOS
MessageSujet: Re: (04.) C'est un peu comme la Corée du sud et la Corée du nord entre nous deux, mais c'est ma sœur, c'est ce qui compte ; Chelsea    

Revenir en haut Aller en bas
 
(04.) C'est un peu comme la Corée du sud et la Corée du nord entre nous deux, mais c'est ma sœur, c'est ce qui compte ; Chelsea
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nous deux, c'est comme l'eau et le feu |feat Sauvage|
» ANTEY - c'est un bisounours-tortue-ninja et sa pote dora l'exploratrice
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOW TO SURVIVE A SCANDAL  ::  :: The fraternities :: Le Dortoir :: Chambre N°1-
Sauter vers: