AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
VENEZ SOUTENIR LE FORUM ICI
Un topic commun est lancé, venez nous rejoindre: minimum 300 mots :h1:. Go go
N'oubliez pas qu'il vous faut 3 RPs différents pour pouvoir accéder à une confrérie. Rendez-vous ici pour plus d'infos :hate:
La V.2 est enfin disponible. Les nouveautés et vos commentaires c'est ici :coeur:

Partagez | 
 

 This is not the end. This is a new beginning.

Aller en bas 
AuteurMessage
Membre du conseil d'administration
avatar
IDENTITYMessages : 27
Miamiams : 94
Age : 93
Date d'inscription : 05/06/2018
Autre(s) compte(s) : NA
Avatar : un livre
Crédit : morphine
Statut : Marié au travail
INFOS
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: This is not the end. This is a new beginning.   Ven 8 Juin - 20:02




This is a new beginning
Rp commun, n°1
Ça y est, vous y êtes. Que vous soyez arrivés en cours d’année et que vous soyez là depuis le début, au final tout le monde est au même point. Cette année s’achève et avec sa fin, viennent les examens et l’été. Cet été que tout le monde attend avec impatience pour se détendre, profiter de la vie, de sa jeunesse. Mais un peu concentration. Vous êtes encore loin du sable chaud entre vos orteils.

Alors que la période de révision est sur le point de commencer, toutes et tous avaient reçu un petit mot de la part de la direction du campus, vous conviant, vous ainsi que vos familles à venir assister à un évènement spécial, ce vendredi. À votre entrée sur le campus, des membres du personnels distribuent des tracts vous annonçant le programme. La journée débutera avec un petit-déjeuner que vous retrouverez à différents endroits sur le campus. À partir de 10h30, tout le monde est prié de se rendre sur la place centrale, près de la statut du premier doyen de notre histoire, spécialement aménagée pour l’occasion puisqu'y figure un pupitre, sur une estrade et un grand nombre de chaise pour vous permettre d'écouter le premier discours officiel de l'adjointe depuis sa promotion.

Ainsi, chacun vient accompagné ou seul, mais l’important, c’est que vous soyez là pour les annonces qui viendront dans la journée. Personne ne veut rater la fin de l’année, n’est-ce pas ? En couple, entre amis, avec votre famille, il y a de la place pour tout le monde alors montrez vous nombreux. C’est toujours pratique pour se faire bien voir par l’établissement pas vrai ?


Informations:
 

Revenir en haut Aller en bas
Président PDP
Administration
avatar
IDENTITY
Messages : 304
Miamiams : 296
Age : 24
Date d'inscription : 12/03/2018
Autre(s) compte(s) : L. Holly Ziegler
Avatar : Jack Falahee
Crédit : Bat'phanie
Statut : Célibataire à ce qu'on sait
INFOS
INFOS
MES LIENS:
MES RPS PRÉVUS:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: This is not the end. This is a new beginning.   Ven 8 Juin - 22:15

Mention(s) : @Vittoria C. Madriani & Ornella
Interaction(s) : @Vittoria C. Madriani & Ornella

Depuis qu'Ezechiele était à Miami, il n'avait quasiment raté aucune de ces cérémonies. La seule et unique fois, c'était parce que son père avait absolument voulu tenir un conseil de famille et cela n'avait pas pu se faire par caméra interposé. En se préparant, il se remémorait cet épisode dans sa tête. Son jeune frère avait encore fait des siennes, tout ça pour attirer l'attention de leur géniteur. On pouvait dire que ça avait marché, mais pas nécessairement dans le bon sens du terme. L'avis de l'aîné était toujours primordial dans ce genre d'affaire, et il faisait toujours en sorte d'être impartial et juste. Après tout, s'il méritait punition, pourquoi l'épargner ?

Traditionnellement vêtu d'une chemise blanche et d'un pantalon bleu marine, Ezechiele avait cette fois laissé sa cravate et sa veste dans sa chambre à la confrérie. Il s'était contenté de mettre son porte-feuille dans une poche et son portable dans l'autre après avoir envoyer un sms à sa soeur. Il lui avait donné rendez-vous en bas du dortoir des étudiants en attente de confrérie. Oui, il allait se la coltiner toute la journée. Depuis qu'elle était arrivé, il ne se passait pas un jour sans qu'elle et sa super copine Ornella ne se retrouvent à un moment dans ses pattes. C'était fatiguant, mais par chance il était patient. Ou du moins, il essayait.

Quand elle le rejoignit avec un bon quart d'heure de retard, il soupira et prirent ensemble le chemin du campus. Il gardait toujours un oeil sur elle, parce qu'il la connaissait et qu'il n'avait absolument aucune confiance en elle. C'était un véritable démon et il savait pertinemment qu'il serait le premier à en pâtir. S'il y avait bien quelque chose qu'il voulait éviter, c'était les foudres de leur père.

Face à la foule grandissante du campus, Ezechiele se tendit un peu. C'était bien trop facile de perdre cette sale gamine.

"Bon, écoute moi bien Vittoria. Tu te tiens tranquille, tu ne vas pas n'importe où, tu ne fais pas n'importe quoi. Tu viens tout juste de t'inscrire, c'est pas le moment de se faire remarquer, ok ?"

Son autorité, n'avait en général que peu d'effet, mais cette fois il avait été ferme.

"Essayons d'agir comme des gens normaux pour une fois."

Revenir en haut Aller en bas
Eta Gamma
avatar
IDENTITY
Messages : 88
Miamiams : 116
Age : 18
Date d'inscription : 06/06/2018
Autre(s) compte(s) : Nope
Avatar : Carmella Rose
Crédit : Sheepgirl
Statut : Célibataire
INFOS
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: This is not the end. This is a new beginning.   Sam 9 Juin - 0:20

This is not the end. This is a new beginning
ft. Ezechiele
 & others
La seule chose qui m’agace dans cet établissement, ce sont ces dortoirs. A mon inscription, j’étais persuadée pouvoir entrer directement dans une confrérie. Que nenni, pauvre naïve que je suis ! Il faut d’abord faire ses preuves, mais avant ça, faut-il encore parvenir à se faire remarquer. Ca, c’est pas un problème, encore que ça serait plus facile si la présidente actuelle était en fait, un président ; je fais toujours plus d’effets aux hommes, allez savoir pourquoi… Blague à part, ça doit faire quarante-huit heures maintenant qu’Ornella et moi sommes en Floride, plus précisément à Miami. Le décalage horaire est encore dans nos pieds, on le sent bien, mais ça ne nous empêche pas de tenir debout. Enfin à moitié, puisque présentement, me voilà affalée sur mon lit alors que ma meilleure amie est en train d’essayer toutes les robes qu’elle peut trouver dans ma garde-robe sous prétexte qu’elle n’en a aucune à se mettre. Entre deux rires, je reçois un message de mon frère et en lisant le contenu, je lève les yeux. Ses remontrances, ça m’exaspère toujours autant et ça ne m’a pas manqué. Je lui réponds de mes plus belles piques que je garde précieusement en réserve, puis porte mon attention sur la robe que vient d’enfiler Ornella. Une jolie robe bustier rouge qui fait ressortir la couleur de sa peau, on adore. Me concernant, je suis toujours dans la même tenue : celle qu’on a en sortant de la douche, autrement dit rien si ce n’est une serviette de bain faisant le tour de mon buste, et une autre sur ma tête en guise de turban à cheveux.

Je ne fais même plus attention à l’heure et je me plonge dans une conversation passionnante avec la brunette qui se trouve dans ma chambre. J’en oublie même que, moi aussi je dois m’apprêter, jusqu’à ce que mon frère me prévienne de son arrivée « _Vittoria, t’es pas encore prête, ton frère va nous massacrer ! » Ornella n’a pas tort, mais il s’agit là d’Ezechiele, de là à ce qu’il en arrive à massacrer quelqu’un, on en est encore loin. Il est l’ainé, certes, mais à mes yeux je ne reçois pas d’ordre de qui que ce soit, pour la simple et bonne raison que je ne suis plus un bébé ; je sais m’occuper de ma propre personne toute seule, comme une grande et je n’ai pas besoin de lui pour me dire quoi faire, pas même pour me dire comment m’habiller « _ Juste pour le faire chier, je devrais sortir comme ça. Qu’est-ce t’en penses ? » Ornella se marre, puis finalement je me décide enfin à enfiler une robe crayon noire, bustier et finement dentelée. Avec ça, quoi de mieux que des escarpins et puis je prends dis minutes de plus pour m’occuper de mon maquillage, quant à mes cheveux je décide de les laisser sécher à l’air libre pour un petit côté femme fatale qui plait toujours. Escarpins aux pieds, je suis enfin prête et nous rejoignons la devanture du bâtiment là où nous attend Ezechiele.

A peine arrivés, mon frère et son air constipé nous donnent des recommandations dont on se fout un peu, à vrai dire. En face de nous, autant dire que c'est une marée humaine et mon regard se pose sur ces gens « _ Ca va arrête, on est pas des terroristes non plus, et j’ai pas six ans. Tu veux que je te tienne la main pour te rassurer ? Comme ça tu seras certain de ne pas nous perdre. » Mes pupilles se posent sur une fille et son petit-ami qui se trouvent juste devant nous. Sa façon de s'habiller était juste honteuse, pour ne pas dire insortable, et donc sans aucune gêne ni discrétion pour qu'on m'entende, je m'adresse à mon frère, exaspérée « _ Attends tu te fous de moi en me disant d’être classe ? T’as vu comment elle est sapée celle-là avec son training bleu tout troué et son t-shirt pour éléphant ? On dirait une clocharde ! » Comment ça ? Il ne m'a pas demandé de me taire non plus.

BY CΔLΙGULΔ ☾

_________________
i don't even know
if I believe
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas
Omega Khi
avatar
IDENTITY
Messages : 358
Miamiams : 322
Age : 20
Date d'inscription : 12/03/2018
Autre(s) compte(s) : Aucune schizophrénie détectée
Avatar : Charlie Jordan
Crédit : By Hedgekey
Statut : Célibataire
INFOS
INFOS
MES LIENS:
MES RPS PRÉVUS:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: This is not the end. This is a new beginning.   Mer 13 Juin - 13:59

Mention: @Chelsea N. Castellano
Interactions: @Ezechiele C. Madriani ; @Vittoria C. Madriani

Malgré qu’Albana ne participe qu’à quelques cours et que sa rentrée officielle n’est qu’en septembre, la jeune fille avait décidé de se rendre là où tous les étudiants étaient conviés pour le petit speech de l’adjointe. En guise de future journaliste, elle se devait d’être curieuse et donc, prendre bonne note mentalement de tout ce que cette femme va déblatérer.  Depuis son entrée chez les Omega Khi, Albana revit. Elle partage une nouvelle vie avec des gens qu’elle apprend à découvrir petit à petit et au moins, elle ne doit plus subir les piques de sa sœur jumelle. Vêtue d’une jupe en jeans et d’un t-shirt kaki relativement simple, Albana sort de sa confrérie pour prendre le chemin du campus. Son sac à son épaule et son vieux téléphone dans une main, elle s’empresse de le ranger puis se concentre sur le chemin. De temps en temps, elle croise des regards à qui elle adresse un sourire à peine voyant, puis continue de plus belle.

Sur place, il y a du monde. D’ailleurs, il y a de grandes certitudes qu’un chat n’y retrouverait pas ses jeunes. Quoiqu’il en soit, l’espagnole ne cherche même pas à essayer de retrouver qui que ce soit. A chaque crinière blonde, Albana s’attarde sur le profil de cette personne pour s’assurer qu’il ne s’agit pas là de Chelsea, qu’elle éviterait à tout prix. Chelsea serait sans doute le genre à l’afficher devant la fac entière, chose qu’elle préférerait éviter. Finalement ses yeux se portent sur un physique qu’elle reconnait et dont elle est certaine de ne pas se planter. Albana se dirige vers Ezechiele Madriani, lui-même accompagné de ce genre de fille qu’elle évite à tout prix « Salut ! Alors, tu m’appelles quand ? » puis en se tournant vers la demoiselle, Albana se rend compte que sa question pourrait être particulièrement déplacée. Elle ne veut pas que la jeune fille se fasse de film quant à la demande de la jolie blonde et pour ça, elle reprend aussitôt « Ne vas pas croire des trucs hein, je parle du journal. Je suis Albana, enchantée » lui lance-t-elle avec un grand sourire, presque heureuse d’avoir évité une scène de ménage dans ce qu’elle pense être un couple. Albana regarde autour d’elle, à la recherche d’un autre visage connu ne voulant pas rester là comme un piquet, avec le couple à tenir la chandelle.

_________________

☽☽ We found each other, I helped you out of a broken place. You gave me comfort, but falling for you was my mistake.

   
Revenir en haut Aller en bas
Phi Delta Phi
avatar
IDENTITY
Messages : 110
Miamiams : 121
Age : 24
Date d'inscription : 10/06/2018
Autre(s) compte(s) : aucun
Avatar : Rodolfo Valente
Crédit : Signature : alaska
Statut : Célibataire
INFOS
INFOS
MES LIENS:
MES RPS PRÉVUS:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: This is not the end. This is a new beginning.   Mer 13 Juin - 14:31

Adail n’était pas de très bonne humeur ce matin. Il commençait à en avoir marre de ces évènements spéciaux à la noix. A chaque fois c’était la même chose : on forçait les étudiants à se goinfrer comme des porcs sur le campus en leur disant qu’une grande annonce allait être faite. Au final, on annonçait seulement que les hippies d’Omega Khi organisaient une vente de cookies vegans sans gluten pour sauver les bébés phoques en Arctique. Il avait des examens à préparer, des matchs importants à venir, franchement qu’est-ce qu’il en avait à foutre sérieusement des bébés phoques ? Ce n’est même pas mignon un phoque. Ça ne fait même pas des jolies photos sur Instagram. Et les cookies sont dégueulasses en plus.

Mais bon, vu qu’il y avait une possibilité même infime que quelque chose d’important se produise, Adail s’était bougé les fesses pour s’y rendre, non sans ronchonner. Arrivé dans une des cours du campus, il commença à analyser rapidement l’environnement : aucun de ses amis ne semblait être dans le coin, génial ! Puis pour se repérer dans ce bordel. Le mieux aurait été de leur envoyer un message, mais il avait beaucoup trop la flemme. Il avait besoin de café avant de pouvoir parler à qui que ce soit. Il se força un chemin jusqu’à la table englouties par des dizaines d’étudiants qui semblaient n’avoir jamais vu de bouffe de leur vie. C’était d’un pathétique. Ça lui donnait presque la nausée. « Bougez de là ! VIP en approche ! ». Il attrapa un gobelet de café et une pomme avant de s’éloigner au plus vite de la populace. Manquerait plus qu’il attrape la peste à rester trop près d’eux.

Il regarda le gobelet en plastique quelques instants avec dégoût. En être réduit à boire là-dedans tel un clochard, c’était tellement triste. Mais son envie de caféine était trop fort, il n’avait pas le choix. Il en bu une gorgée avant de croquer un coup dans sa pomme. Immonde ! Les fruits du Brésil lui manquaient tellement, si beaux, si bons, si gorgés de sucre. Ici tous les fruits étaient fades et acides. Ce pays était bon pour se faire du fric, mais pour le reste il fallait repasser. Il balança la pomme par terre avant de sortir son téléphone. Ça donnera à manger à la vermine, ce n’est pas ce qui manque ici.

_________________
BORN TO RULE
RAISED TO CONQUER
Revenir en haut Aller en bas
Citizens
avatar
IDENTITY
Messages : 54
Miamiams : 47
Age : 29
Date d'inscription : 10/06/2018
Autre(s) compte(s) : /
Avatar : Max Riemelt
Crédit : Pioutch
Statut : Officiellement célibataire, officieusement en couple.
INFOS
INFOS
MES LIENS:
MES RPS PRÉVUS:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: This is not the end. This is a new beginning.   Jeu 14 Juin - 21:38

Alexander n'avait rien à faire là. Mais c'était plus fort que lui. Il aurait pu passer la journée chez lui à jouer à la play ou à faire n'importe quoi d'autre plutôt que de se pointer à une sorte de réunion d'étudiants qui promettait d'être très, très ennuyante. Mais au moins, il y avait du café. C'est donc, adossé à une barrière, habillé d'un jeans et d'un tee shirt blanc et tenant un café fumant à la main que Alexander assistait à une sorte de grande messe étudiante de l'université de Wynwood. Alexander but une gorgée de son café. Il n'avait pas l'intention de se mêler à la populace, honnêtement, il n'était pas venu pour ça. Il se contentait d'observer sagement de loin. Enfin... sagement...

Alexander s'était placé sur la place centrale. Normalement les étudiants ne se réuniraient là que vers dix heures trente, mais comme le jeune pharmacien s'en doutait, il y avait beaucoup plus de monde ici qu'ailleurs sur le campus. Il l'avait constaté en arrivant et en traversant l'université. Il était tout de fond de la place, après les derniers rangs de sièges et il avait une vue imprenable sur l'assemblée qui se massait doucement. Derrière, un strapontin avec un micro laissait présager un discours.

Au loin, Alexander vit Vittoria, élégante dans une robe noire, avec ses cheveux détachés. Et elle était accompagnée de son frère, précisément celui que je voulais voir, enfin... voir. De loin. Le surveiller quoi. Depuis plusieurs semaines, Alexander avait bien vu que Ezechiel tournait autour d'Archie et il ne pouvait s'empêcher de penser qu'il avait des vues sur son petit copain. Bref, notre possessif Alexander était venu surveiller sa proie et, si besoin était, remettre les points sur les i et les barres sur les t. Maintenant qu'il avait reperé le président des PDP, il n'allait plus le lâcher des yeux. Archie, quant à lui, n'était pas dans le coin.

Mention : @Vittoria C. Madriani ; @Ezechiele C. Madriani ; @Archie di Castiglione
Revenir en haut Aller en bas
Bizut EG
avatar
IDENTITY
Messages : 10
Miamiams : 10
Age : 23
Date d'inscription : 13/06/2018
Autre(s) compte(s) : Nope.
Avatar : Elizabeth Gillies
Crédit : Maya
Statut : En chasse.
INFOS
INFOS
MES LIENS:
MES RPS PRÉVUS:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: This is not the end. This is a new beginning.   Dim 17 Juin - 23:14

Aucun événement public, aussi barbant soit-il, ne se passait sans ma présence. En un an j'avais affiché plus de fois mon visage sur le campus que Nicki Minaj ne montrait ses fesses sur scène. C'est pour dire. J'avais réussi à intégrer cette année la confrérie Eta Gamma.. Malheureusement l’ego de ces filles étant proportionnel au mien, je n'avais donc pas été accueillie comme je l’espérais.. Mais avait plutôt dû faire mes preuves. Chose extrêmement simple avec un minimum de charisme. Néanmoins je restais sur le qui vive, je n'avais pas encore assez d'influence pour me relâcher au sein de la confrérie féminine. Mais je comptais bien, dès la rentrée, enclencher là deuxième en profitant du départ des anciennes.

Mais pour l'heure je devais me préparer pour la cérémonie. J'avais, bien sûr, déjeuné à la confrérie. Là-bas, pas question de toucher le moindre croissant hyper calorique que tout le monde à pu, au préalable, toucher. Ajustant ma veste en cuir au dessus de mon chemisier, j'avais misé aujourd'hui sur un faux style naturel. Pourquoi "faux" ? Parce que j'avais mis un peu moins d'une heure à me maquiller et me coiffer pour que ça ai l'air chic et naturel. Un art en soit. Je n'avais joint personne pour y aller, je ne comptais pas y rester trop longtemps de toute façon. C'était en principe une journée dédiée aux révisions pour moi et je comptais bien la mettre en pratique au plus tôt, histoire de pouvoir faire la fête en masse.

Je me dirigeais donc vers le lieu de rassemblement, munie d'une thermos de café où était humblement gravé "Goddess" dessus. J'accrochais un sourire sur mon visage à la vue de la foule, même si j'en méprisais la moitié. J'essayais de repérer des amis où connaissances. J'avais pu voir Ezechiele, toujours aussi plaisant à regarder et malheureusement trop entouré par la gente féminine. Néanmoins j'attendais un contact visuel pour lui lâcher un clin d’œil plutôt appuyé. C'était notre p'tit jeu après tout.

Je pensais jusque là que la matinée serait bonne. Et puis il a lancé sa pomme. Un abrutit venait de lancer sa foutue pomme mâchouillée sur ma bottine de marque. Dans ma religion, s'attaquer aux chaussures, c'est digne d'une peine de mort. Il ne l'avait sûrement pas remarqué en plus cet pauvre type. Je décidais donc d'avancer vers lui et de pousser son bras, celui tenant le café. Une fois renversé au sol, je n'avais plus qu'une punchline à abattre. « Oups. J'ai trébuché sur une pomme qu'un abrutit a laissé tomber. Trop dommage. » Mon ton était dès plus ironique et mon sourire dès plus hypocrite.

Mention : @Ezechiele C. Madriani , @Adail Dos Santos

_________________
+Golden heart+
If we don’t fuck this whole thing up,
guaranteed I can blow your mind.
Revenir en haut Aller en bas
Eta Gamma
avatar
IDENTITY
Messages : 88
Miamiams : 116
Age : 18
Date d'inscription : 06/06/2018
Autre(s) compte(s) : Nope
Avatar : Carmella Rose
Crédit : Sheepgirl
Statut : Célibataire
INFOS
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: This is not the end. This is a new beginning.   Lun 18 Juin - 0:04

This is not the end. This is a new beginning
ft. Ezechiele
 & others
Debout à attendre quoi ? Ah oui. Qu’une femme raconte sa vie, sa façon de penser ou que sais-je d’autre. Autrement dit, quelque chose dont je me fou totalement. Je soupire, et je regarde autour de moi tout ce beau monde. Ou moins beau. Certains sont sapés comme des clochards, d’autres se respectent plus ou moins et puis il y a ceux qui font semblant alors qu’en fait, ils ne valent pas grand-chose. Je jette un œil à mon téléphone portable et pense déjà à bouger de là. Je lance un regard blasé à Ornella, elle comprendra très certainement que je ne compte pas rester là telle un mouton juste bon à suivre son frère comme une petite chose perdue et fragile. Une blonde s’approche et justement, s’adresse à Ezechiele. J’écoute à peine ce qu’elle dit, jusqu’à ce qu’elle s’adresse à moi. Cette fille n’a donc rien compris, la pauvre « _ Je n’en ai rien à faire. Tu peux te taper mon frère autant de fois que tu le veux, et de la façon qui te plait le mieux, c’est pas mon problème. Je ne suis pas là pour t’aider à te donner bonne conscience. » mon air hautain ne plait certainement pas, mais je ne la connais pas et vu son cruel manque d’assurance, je doute avoir envie de la connaître un jour. Je la fixe de manière très soutenue et m’adresse à Ornella « _ Si on reste encore dix minutes ici, je vais faire un meurtre. On se fait chier, mais en même temps fallait pas s’attendre à la grosse éclate avec monsieur Madriani » et une pique pour mon frère au passage, toujours plus sinon ce serait moins drôle.

Je coule un regard un peu plus loin et reconnais une silhouette qui m’est presque familière. Alexander. Un petit sourire en coin, une idée à l’esprit, je reprends aussitôt « _ Je reviens. » J’entreprends une démarche assurée et élégante comme le veulent les escarpins que j’ai aux pieds, jusque vers Alexander et une fois à proximité, je l’attrape par le bras pour l’emmener un peu plus loin « _ Tu fais le timide ? » je le scrute des yeux en gardant les bras croisés contre moi. « _ Tu m’as déjà semblé plus déterminé, je me trompe ? »

@Ezechiele C. Madriani @Ornella Abatucci @Albana L. Castellano @Alexander S. Miller
BY CΔLΙGULΔ ☾

_________________
i don't even know
if I believe
everything you're trying to say to me
Revenir en haut Aller en bas
Président PDP
Administration
avatar
IDENTITY
Messages : 304
Miamiams : 296
Age : 24
Date d'inscription : 12/03/2018
Autre(s) compte(s) : L. Holly Ziegler
Avatar : Jack Falahee
Crédit : Bat'phanie
Statut : Célibataire à ce qu'on sait
INFOS
INFOS
MES LIENS:
MES RPS PRÉVUS:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: This is not the end. This is a new beginning.   Lun 18 Juin - 10:57

Mentions & interactions: @Vittoria C. Madriani, @Ornella Abatucci, @Albana L. Castellano, @Adail Dos Santos, @Skylar S. Morrison

La participation à cet évènement cette année allait être différente. Ezechiele le savait. Cette fois ci, il devait se coltiner sa soeur et sa meilleure amie. En somme, deux pestes qui ne savaient rien faire d'autre que se montrer, et être désagréable. C'était d'autant plus pénible que son rôle était de les surveiller pour éviter les bavures qui était à haut risque avec ces deux jeunes femmes. Rien qu'à voir leurs tenues, on pouvait cerner les personnages. Elles étaient extravagantes et tout ce qu'elle voulait, c'était le regard des autres. D'un point de vue réputation, c'était bien pour Ezechiele, président des Phi Delta Phi de se montrer avec deux Eta Gamma, fraichement recrutées. Malheureusement, il les voyait plutôt comme deux gamines. C'était pour cette raison qu'il n'avait pas relevé la première remarque de sa soeur, bien qu'il n'avait pu se retenir concernant la deuxième. Instinctivement, il lui avait saisi le bras.

« Je t'ai dis de la fermer. »

Il savait bien que ça ne servait à rien. Vittoria ne la fermait jamais. Quand il vit la tête blonde d'albanais s'approcher, Ezechiele passa de l'agacement à la compassion. Connaissant Vittoria, elle allait sûrement sauter sur l'occasion pour n'en faire qu'une bouchée. Et ça n'avait pas rater. Il n'avait même pas eu le temps d'en placer une que, sur une pique agréable, comme toujours, la jeune Madriani disparu au loin, non pas sans qu'Ez ne la suive du regard.

« Albana, c'était ma soeur. Comme tu as pu le constater, elle est d'une amabilité éclatante. J'suis désolé mais j'ai vraiment pas le temps de discuter pour le coup, je dois... La surveiller. »

Ni une, ni deux, il se retrouvait, accompagné d'Ornella sur les traces de sa soeur qu'il avait perdu dans la foule.

« Che cazzo... Est-ce que tu la vois, toi ?»

Demander à la brunette, c'était comme de demander à Vittoria elle-même. La jeune fille haussa les épaules. Super, merci. Il fallait impérativement remettre la main sur elle. Et, en balayant le coin du regard, Ezechiele remarqua deux têtes connues qui peut-être pourraient l'aider. Adail et Skylar. Ces deux là se connaissaient donc ? Qu'un seul moyen de le savoir. En arrivant derrière eux, il donna une tape bien à lui dans le dos de son ami, avant de saisir la jeune femme par la taille. C'était toujours comme ça entre eux.

« Alors comme ça, vous vous connaissez tous les deux ? Vous attendiez quoi pour me le dire ?»

Le jeune homme ne remarqua pas tout de suite que l'ambiance était tendue. Il ne le comprit que plus tard.

« Vous auriez pas vu mini-moi, par hasard ? J'ai peur qu'elle fasse des siennes...»


_________________
full of honey and wounds
When a devil falls in love, it’s the most hauntingly beautiful thing ever. And you should be terrified, for he will go to the depths of hell for her. ▬ I am not here to tame your darkness,” she whispered,“ I am here to live in it.
Revenir en haut Aller en bas
Phi Delta Phi
avatar
IDENTITY
Messages : 110
Miamiams : 121
Age : 24
Date d'inscription : 10/06/2018
Autre(s) compte(s) : aucun
Avatar : Rodolfo Valente
Crédit : Signature : alaska
Statut : Célibataire
INFOS
INFOS
MES LIENS:
MES RPS PRÉVUS:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: This is not the end. This is a new beginning.   Lun 18 Juin - 11:38

Pourquoi ? Pourquoi il fallait toujours qu’il y ait une idiote qui vienne gâcher sa journée. C’est fou ça quand même, ça faisait cinq ans qu’Adail était là, cinq ans qu’il affichait son mauvais caractère. Et au bout de cinq ans, les gens continuaient de le provoquer. A croire qu’ils étaient tous masochistes à Miami. Sa chemise Dolce & Gabana qu’il avait eu lors du dernier showcase venait d’être ruinée parce qu’une abrutie de première ne savait pas marcher sur ses talons de tapinage et l’avait bousculé. Le pire c’est qu’au lieu de l’implorer à genoux comme elle aurait dû le faire, elle continua à le provoquer en présentant de fausses excuses. Il n’avait pas fait le rapprochement entre l’événement et la pomme qu’il venait de jeter, la rage le contrôlait et il n’était pas capable de réfléchir. Il  adopta le ton le plus menaçant qu’il connaissait et lui lança : « Cette chemise vaut dix fois plus que ta misérable petite existence. J’espère que t’es fière de toi parce que tu vas devoir t’endetter sur des années pour pouvoir me la rembourser c******e ! » Oui, c’était vulgaire et violent ! Mais bon c’était Adail, vous vous attendiez à quoi d’autre ? Il n’est pas vraiment connu pour être gentil et conciliant. Il la dévisagea de haut en bas. Bon elle avait l’air d’avoir un minimum d’argent finalement, ses fringues ne semblaient pas venir de la friperie du coin comme ceux que portent l’autre hippie d’Albana. Ça lui prendrait peut-être moins de temps que prévu pour tout rembourser.

Alors qu’Adail s’apprêtait à insulter de nouveau la pauvre jeune femme, il fût interrompu par une tape sur l’épaule. Les gens de ce campus cherchaient vraiment à subir ses foudres aujourd’hui c’est fou ! C’était Ezechiele qui avait eu la mauvaise idée de venir l’interrompre en pleine furie. Il avait de la chance qu’Adail l’apprécie parce qu’il était à deux doigts de retourner tout sa rage contre lui. Fixant la malotrue d’un regard sombre, il répondit au jeune homme : « Non, je ne la connais pas mais elle a clairement des envies suicidaires. Fait comme tout le monde jette toi sous un train et ne viens pas me les briser. » Ezechiele leur demanda ensuite s’ils avaient vu quelqu’un qu’il désigna par le terme de mini moi et qu’il avait peur que cette dite personne fasse des siennes. « Mini qui ? Tu parles de quoi ? Bref j’ai pas le temps je dois apprendre à mademoiselle les bonnes manières ! »  


Mentions : @Skylar S. Morrison @Ezechiele C. Madriani @Albana L. Castellano

_________________
BORN TO RULE
RAISED TO CONQUER
Revenir en haut Aller en bas
Admin
avatar
IDENTITYMessages : 162
Miamiams : 332
Age : 55
Date d'inscription : 12/03/2018
Autre(s) compte(s) : //
Avatar : Julianne Moore
Crédit : idk
Statut : Occupez vous de vos études.
INFOS
INFOS
MES LIENS:
MES RPS PRÉVUS:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: This is not the end. This is a new beginning.   Lun 18 Juin - 12:58




This is a new beginning
Rp commun, n°1
Le temps était bien plus doux déjà depuis quelque temps. Il n’était plus question de tempête sur la côte, de déluge ou de vent violent. Tout était bel et bien derrière les habitants de Miami qui, petit à petit, sortaient tous de leurs nids. Eliza Winterbottom avait refait toute sa penderie en mettant d’un côté ses affaires d’hiver et de l’autre, ses tenues estivales. Elle avait recommencé à porter ses jupes crayons, qu’elle troquait par temps froid par des pantalons taille haute. Ses vestes chaudes s’échangeaient contre des gilets légers ou des vestons habillés. Quand à ses chaussures, jamais elle ne mettait autre chose que ses escarpins. C’était sa petite touche personnelle, ce qu’elle préférait.

Pour un jour aussi spécial, il fallait qu’elle soit parfaite. Eliza savait qu’aujourd’hui, tous les yeux seraient rivés sur elle et, étant donné la fonction qu’elle occupait dorénavant dans l’établissement, le moindre faux pas pourrait être fatal à sa réputation et il n’était pas question de laisser celle-ci se détériorer plus que Raven ne l’avait déjà fait. En passant à cette saloperie, elle soupira, nue devant sa grande armoire. Si on lui avait dit ce qu’elle risquait avant de venir ici, peut-être aurait-elle choisi un autre endroit. Le monde ne manque pas d’établissement à gérer.

Finalement, la rouquine s’était glissée dans une jupe noire, un chemisier saumon et des talons haut-perchés qui n’en finissait plus d’allonger sa silhouette. Eliza était une femme élégante. Sa compagne avait tendance à lui rabâcher sans cesse qu’elle était sexy et intensément belle. Les flatteries plaisaient à l’adjointe mais elle n’était pas du genre à le montrer. En vérité, elle avait plutôt tendance à s’illustrer comme une personne sévère et désagréable et depuis l’article la concernant, les gens ne la voyait plus que comme une traînée, pompeuse à fric. Aujourd’hui, c’était véritablement l’occasion de faire le point sur son rôle, la place des élèves et la place de Raven.

Sur le chemin du campus, la veste sous le bras et le sac dans une main, Eliza répétait en boucle ce qu’elle allait dire. Son discours, elle l’avait préparé des mois à l’avance. Elle n’osait pas l’admettre, mais même avant d’être officiellement à son poste, elle avait anticipé une situation comme celle-là. On ne pouvait jamais lui reprocher un manque d’ambition. Elle n’avait que ça, de l’ambition. Un petit tour dans son bureau remis à neuf la rassura. Il y avait une faiblesse qu’elle dissimulait à la perfection, le stress. Elle n’était pas censée faillir dans ce genre de situation et ne compter pas échouer. Aujourd’hui serait mémorable.

Le gymnase se remplissait de plus en plus. Tous les élèves, lycéens et universitaires étaient conviés. De même, la famille avait reçu des invitations, ainsi que les professeurs et les membres du personnel. Le maire, qui ne pouvait manquer une telle occasion était déjà présent, assis sur une chaise du podium installé pour l’occasion, quand Eliza arriva. La poignée de main fût ferme. L’adjointe l’avait travaillée pendant des années. Après quelques salutations polies, elle vérifia une dernière fois tous les préparatifs avec son assistante, les ingénieurs du son, les luminaires et la sécurité. C’était ça, qui l’angoissait. Avec tout ce qui s’était passé cette année dans le pays, il ne fallait pas lésiner sur les moyens. L’agitation devait être contrôlé au même titre que les entrées. Pour calmer la plèbe, Eliza, derrière son pupitre, la tête haute et le regard fier, tapa à trois reprises sur le micro. Le silence se fit. Les derniers prirent place.

« Bonjour à tous. »

La voix ne tremblait pas, le regard ne vacillait pas. Il n’y avait aucune place pour l’hésitation, il fallait qu’elle s’impose.

« L’équipe administrative, le maire et moi-même vous souhaitons à tous la bienvenue au sein de notre campus. Comme vous pouvez le voir, le gymnase a été complètement rénové et aménagé pour l’occasion et c’est quelque chose dont nous sommes tous très fiers. Nous remercions monsieur le maire et nos sponsors pour leur aide. »

Comme si un chauffeur de salle était présent, les applaudissements résonnèrent dans la salle avant de s’éteindre, à l’image du sourire sur le visage du maire.

« Pour ceux qui ne me connaissent pas encore, les nouveaux arrivants et les parents, je me présente. Eliza Winterbottom, je suis l’adjointe du bureau du doyen et suis en charge du bon fonctionnement de cet établissement. »

Des gloussements dans la salle vinrent jusqu’aux oreilles de la rouquine. Il fallait les faire taire.

« Je sais ce que vous pensez. Je sais que chacun d’entre vous a lu et pris connaissance du torchon publié par Raven au lendemain même de ma promotion. Je sais aussi que bien que nous soyons des victimes, ce qu’elle raconte n’est que pure fantaisie. »

Quel mensonge.

« Je sais aussi que, parents comme étudiants, elle vous inquiète mais ce que je sais surtout c’est que l’administration, aidée des services municipaux, fait tout ce qu’elle peut pour corriger et mettre fin à ces scandales. J’en profite pour rappeler à tout le monde qu’en cas de besoin, vous ne devez jamais hésiter à parler, à contacter un membre du bureau, la psychologue ou même l’infirmière. Les professeurs sont à votre écoute et sont la pour vous aider. »

Le silence qui pesait n’avait rien à voir avec le premier. C’était plutôt un silence coupable et honteux. Tout le monde savait. Personne ne disait rien. Tous étaient en danger. Il fallait changer l’atmosphère.

« Mais parlons peu, parlons bien. Si nous sommes réunis ici, aujourd’hui, c’est pour parler de l’année qui vient de s’écouler et qui approche de sa fin. Cette année, a été une année pleine d’aventures, d’émotions, de complications, pour toutes et tous. Nous savons que les récents évènements en Floride ont, quelque peu, perturbé le pays mais soyez tranquilles, nous sommes là. Les examens approchant, il est temps pour vous de vous concentrer et d’étudier. Vous savez tous que nous plaçons beaucoup d’espoir en vous et en votre futur. Nous vous encourageons chaque jour à donner plus, jusqu’à l’excellence. The Miami University est certes réputée, mais ça n’est certainement pas grâce à nous. En vérité, il s’agit de vous. Un nom comme le notre ne serait pas possible si nous n’avions pas des élèves de votre trempe. Ce n’est pas nous, qui deviendrons médecins, avocats ou qui sait Président des États-Unis, mais vous. »

Une nouvelle fois des applaudissements. À croire que l’assistante d’Eliza, qu’elle avait tendance à dénigrer n’était pas si mauvaise.

« Dans le but de vous fournir un meilleur environnement de travail, les prochaines semaines seront consacrées aux révisions. AInsi, les élèves qui n’ont pas d’examens en fin d’année sont congédiés dès aujourd’hui. »

Des cris de joie, des soupirs de déception. Que pouvait-elle y fait ?

« Pour les autres, le campus est à votre entière disposition pour vos révisions, les horaires seront aménagées et toutes les salles seront accessibles. Mais ce n’est pas tout. »

Qu’allait-elle bien pouvoir annoncer ? Eliza était le genre de personne à aimer le suspens.

« Pour vous récompenser, tous autant que vous êtes, de cette année de travail assidu et fêter la fin de l’année et l’arrivée des vacances, l’administration et moi-même vous invitons à venir danser et vous défouler lors de la soirée qui se tiendra ici même, demain soir afin que chacun puisse célébrer en compagnie de tous. Aussi, n’oubliez pas de sortir un peu pour profiter de la fête foraine qui arrive également en ville. Ne dites pas que vous êtes trop vieux, tout le monde sait qu’il n’y a pas d’âge ! »

Des petits rires se firent entendre.

« Enfin… Nous vous souhaitons beaucoup de courage pour vos examens, en espérant vous compter parmi nos lauréats. Merci. »

Informations:
 

Revenir en haut Aller en bas
Citizens
avatar
IDENTITY
Messages : 54
Miamiams : 47
Age : 29
Date d'inscription : 10/06/2018
Autre(s) compte(s) : /
Avatar : Max Riemelt
Crédit : Pioutch
Statut : Officiellement célibataire, officieusement en couple.
INFOS
INFOS
MES LIENS:
MES RPS PRÉVUS:
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: This is not the end. This is a new beginning.   Lun 18 Juin - 18:40

Alexander commençait à s'ennuyer. Archie n'était absolument pas dans le coin et Ezechiel était... inintéressant au possible. Il lâchait quelques " salut " et serrait quelques mains quand quelqu'un le reconnaissait et venait le saluer mais il ne rejoint aucun groupe. Même si Alexander avait un besoin pathologique de plaire et d'être admiré, il restait quelqu'un de plutôt solitaire finalement. Mais là, vraiment, il commençait à s'ennuyer. Il n'était pas le seul, mais ceux autour de lui qui s'ennuyaient avaient sorti leur téléphone et s'intéressait à leur page Facebook, instagramm ou j'en passe. Alexander n'avait rien de tout ça. Son téléphone lui servait à appeler, envoyer des messages et consulter les résultats sportifs quand il y avait des matchs qui l'intéressait. Voila tout.

C'était comme si quelqu'un, quelque part, avait ressenti son ennui et avait décidé de lui mettre sous les yeux l'une des plus jolie fille du campus. Vittoria Mariani venait de s'approcher de lui avec un sourire en coin qu'il connaissait bien. « Tu fais le timide ? ». Il n'eut pas le temps de répondre qu'elle lui prenait le bras et l'emmenait un peu plus loin, de là, il ne pouvait plus voir Ezechiel mais tant pis. Il n'allait pas s'enfuir en quelques seconde n'est ce pas ? . « Tu m’as déjà semblé plus déterminé, je me trompe ? ».

- J'ai pas envie de me mêler à la populace, j'ai passé l'âge. Mais ça me plait de te voir.

Alex bu une nouvelle gorgée de café avant qu'il refroidisse et interrogea à son tour la seule Madriani qu'il portait dans son cœur :

- T'essayes d'esquiver ton frère ou tu voulais vraiment me parler ?

Plus loin, une voix amplifiée par un micro se fit entendre. Ah, donc ça venait de commencer et Archie n'était toujours pas là. Pourtant, il lui avait bien dit qu'il serait là demain matin. Avait il menti sciemment ? Avait il eu un imprévu ? En tout cas, il n'avait pas cru bon de le prévenir.

Mention : @Vittoria C. Madriani ; @Ezechiele C. Madriani ; @Archie di Castiglione
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
IDENTITY
INFOS
MessageSujet: Re: This is not the end. This is a new beginning.   

Revenir en haut Aller en bas
 
This is not the end. This is a new beginning.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The beginning of a new life [PV : Logan] terminé
» « It's not a new Life. Just a new Beginning. » [Kira, Rose]
» Let every dawn be to you as the beginning of life ♥ PHOELEEN
» The Beginning Music [PV Malicia]
» THE ENDING IS JUST THE BEGINNING. arthur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HOW TO SURVIVE A SCANDAL  ::  :: Miami University :: Le campus-
Sauter vers: